LE TUNNEL SOUS L’ATLANTIQUE

File:LE TUNNEL SOUS L'ATLANTIQUE (2).jpgFile:LE TUNNEL SOUS L'ATLANTIQUE (1).jpg

 

événement de télévirtualité de Maurice Benayoun, 

création musicale de Martin Matalon 

reliant le Musée d’art contemporain de Montréal et le centre Pompidou Paris entre le 19 et le 24 septembre 1995

images du Tunnel et de ses participants à Montréal et Parisinstantanés de l’intérieur du Tunnelvideo QuickTime (58 Mo)

Le Tunnel sous l’Atlantique est une oeuvre expérimentale de télévirtualité permettant à des utilisateurs situés de chaque côté de l’Océan Atlantique, Paris et Montréal, d’interagir et de se rencontrer dans un espace virtuel qu’ils ont contribué à créer.Deux personnes pénètrent aux deux extrémités d’un tunnel virtuel reliant le Musée d’Art Contemporain de Montréal au Centre Georges Pompidou de Paris. Progressivement, au fil de leur avancée l’un vers l’autre, la surface du couloir qu’ils creusent révèle l’équivalent de strates géologiques transformées ici en strates iconographiques. Ces découvertes alimentent le dialogue entre les deux protagonistes. Une partie complémentaire d’une même composition musicale correspond également à chaque participant. Enfin, de chaque côté de l’Océan, un groupe de spectateurs assiste sur un écran géant à la progression et aux échanges des deux explorateurs.La liberté d’exploration est une des caractéristiques majeure du Tunnel sous l’Atlantique. Les tunnels créés sont susceptibles d’évoluer dans toutes les directions, en montant ou en descendant, à gauche ou à droite et quel que soit l’angle de rotation. Les utilisateurs pouvent ainsi rechercher des fragments d’images dont ils n’ont aperçu que certains détails. Nous avons donc ici clairement affaire à une relation interactive qui dépasse le stade de la simple arborescence.

Le Tunnel sous l’Atlantique atteint ce degré supérieur d’interactivité grâce à un programme ” superviseur ” la GADEVU qui a pour tâche de gérer les comportements plus ou moins chaotiques des utilisateurs au fur et à mesure de leur recherche et de leurs intérêts. A cette fin, le système doit administrer trois types différents de données transmises dans les deux sens entre Paris et Montréal : les coordonnées spatiales et l’orientation de chaque explorateur, le son du dialogue et les commentaires que chacun faisait, puis, finalement l’image du visage de chaque protagoniste lorsqu’ils se rencontrèrent (environ 5 images basse résolution par seconde).

Le Tunnel utilisait, de chaque côté de l’Atlantique : une station ONYX SGI, une station Indy, une station Next, une caméra digitale SGI, un projecteur Sharp, une ligne RNIS et un système de sonorisation quadraphonique.

LE TUNNEL SOUS L’ATLANTIQUERéalisation : Maurice BenayounDéveloppement informatique : David Nahon & Tristan Lorach (Z.A Production)Création musicale : Martin MatalonProduction : Stéphane Singier (Z.A Production)Recherche : Michèle Ange Coumau (Z.A Production)Communication-Presse : Karen Benarrouch (Z.A Production)Assistants musicaux : Xavier Chabot, Frédéric Voisin & Xavier Bordelais (IRCAM)PRODUCTION :France : Z.A Production Paris FranceTel 33 (1) 48.06.65.66 Fax : 33 (1) 48.06.48.75E-mail : info@z-a.netCanada : Zone production Montréal CanadaLE TUNNEL SOUS L’ATLANTIQUE :Une Commande Publique de la Délégation aux Arts Plastiques,Ministère de la Culture (France).Une coproduction Z.A Production / IRCAM / Mission Recherche et Technologies du Ministère de la Culture / Centre Georges Pompidou.Un projet commun ISEA 95, Montréal.Avec le concours de Silicon Graphics (SGI) et Canon France. 

http://www.benayoun.com/Tunnef.htm 

 

Advertisements

답글 남기기

아래 항목을 채우거나 오른쪽 아이콘 중 하나를 클릭하여 로그 인 하세요:

WordPress.com 로고

WordPress.com의 계정을 사용하여 댓글을 남깁니다. 로그아웃 / 변경 )

Twitter 사진

Twitter의 계정을 사용하여 댓글을 남깁니다. 로그아웃 / 변경 )

Facebook 사진

Facebook의 계정을 사용하여 댓글을 남깁니다. 로그아웃 / 변경 )

Google+ photo

Google+의 계정을 사용하여 댓글을 남깁니다. 로그아웃 / 변경 )

%s에 연결하는 중